Rupture du tendon d’Achille

Rupture du tendon d’Achille

 

La rupture du tendon d’Achille, c’est quoi?

Le tendon d’Achille correspond à un gros tendon situé derrière la cheville, reliant le muscle du mollet (triceps) à l’os du talon (calcanéum). Il permet la transmission de la force du triceps nécessaire au soulèvement du talon.

Une rupture du tendon d’Achille est en réalité une encoche dans celui-ci. Il n’est pas complètement sectionné et le muscle du mollet ne remonte donc pas.

 

D’où vient-elle?

La rupture se produit lorsque le tendon n’est plus en mesure de résister à la force qui lui est appliquée, soit généralement lors d’une tension survenant de façon brutale. Les sportifs de haut niveau sont les personnes les plus à risque.

 

Comment la reconnaître?

La blessure entraîne un gonflement de la cheville et s’accompagne d’un degré de douleur variable.

Il est conseillé de mettre la cheville au repos, de l’immobiliser avec un bandage et de lui appliquer de la glace. Il est toutefois très important de vous rendre à l’hôpital afin de consulter un médecin.

 

Les solutions de traitement de la rupture achilléenne

Comme la rupture du tendon d’Achille survient lors d’une entorse sévère, le port d’une orthèse plantaire peut aider à réduire le risque de récidive. Elle offre stabilité et support au pied et à la cheville et maintient les alignements des membres inférieurs, tout en contrôlant la pronation durant la marche.