Périostite

Périosite

 

La périostite, c’est quoi?

La périostite correspond à une inflammation du périoste, soit la membrane fibreuse qui enveloppe et protège les os. Dans le cas d’une périostite tibiale, la plus fréquente, il s’agit de l’inflammation du périoste du tibia. Cette affection se produit souvent chez les personnes qui commencent une nouvelle activité physique sollicitant particulièrement le tibia, ou encore en début de saison chez les athlètes d’expérience.

 

D’où vient-elle?

L’atteinte est provoquée par de trop grandes tensions subies de façon répétée par le périoste. Plusieurs facteurs externes peuvent en outre favoriser l’apparition de la périostite tibiale, dont :

  • Une chaussure inadéquate;
  • Un trouble biomécanique du pied (pied plat ou creux);
  • Une augmentation rapide de l’intensité de l’activité physique;
  • Un manque de souplesse ou une faiblesse musculaire;
  • Un changement de la surface de course ou de jeu.

 

Comment la reconnaître?

Les symptômes de la périostite tibiale se manifestent par une douleur inusitée qui s’installe sur plusieurs centimètres dans la région du tibia ou de la face interne de la jambe, pendant ou après l’activité physique. L’inconfort, qui s’apparente à une sensation de brûlure au niveau de l’os, touche fréquemment les adeptes de la course à pied.

Si l’activité physique est poursuivie sans égard à la périostite, la douleur tend à s’intensifier. Elle peut être atténuée par le repos et l’application de glace sur la zone de l’inflammation.

 

Les solutions de traitement de la périostite tibiale

Comme l’orthèse plantaire aide à éliminer les symptômes de la périostite tibiale en corrigeant, s’il y a lieu, les désordres biomécaniques du pied. Elle répartit également les pressions sous le pied, lui fournit plus de support et de stabilité et son coussinage amortit les chocs susceptibles d’atteindre le périoste tibial.

De nombreux modèles de chaussures sont disponibles, conçus à partir de caractéristiques spécifiques pour répondre aux différents besoins biomécaniques du pied et de l’activité physique pratiquée. Qu’il soit question de souplesse, de stabilité ou d’amortissement, il est important consulter un conseiller afin de faire le bon choix pour prévenir la périostite tibiale.