Incontinence

INCONTINENCE

L’incontinence, c’est quoi?

L’incontinence réfère à la perte accidentelle et/ou involontaire d’urine ou de matières fécales, due à l’altération d’une ou plusieurs des structures impliquées dans le contrôle de leur évacuation.

 

D’où vient-elle?

Les causes de l’incontinence sont nombreuses. Dans le cas d’une incontinence urinaire, elle peut être occasionnée par plusieurs facteurs tels que l’anxiété, l’obésité, un trouble neurologique, une infection urinaire ou encore un relâchement des sphincters ou des muscles du plancher pelvien dû à une chirurgie ou un accouchement.

Dans le cas d’une incontinence fécale, elle résulte le plus souvent d’une colostomie (déviation chirurgicale du colon) ou d’un relâchement sphinctérien se produisant avec l’âge.

 

Comment la reconnaître?

L’incontinence fécale se présente sous une seule forme, alors que les manifestations de l’incontinence urinaire sont nombreuses. On retrouve, entre autres :

  • L’incontinence urinaire à l’effort (due à l’effort physique, la toux ou l’éternuement);
  • L’incontinence urinaire par impériosité (besoin urgent et irrépressible d’uriner);
  • L’incontinence mixte (combinaison des deux précédentes);
  • L’incontinence fonctionnelle (due à un trouble psychomoteur);
  • L’incontinence par regorgement (en cas d’une atteinte de la prostate, par exemple);
  • L’énurésie nocturne (surtout chez l’enfant).

Les personnes qui vivent avec l’incontinence peuvent subir des conséquences psychologiques, telle la gêne et l’anxiété, ainsi que sociales, dont un isolement entraîné par la crainte d’une fuite.