Les signes et symptômes de l’arthrose du genou

L’arthrose du genou, également connue sous le nom de gonarthrose, est l’affection inflammatoire du genou la plus courante. N’étant pas une maladie, mais plutôt une forme d’arthrite; son impact dans la vie d’une personne n’en est pas moins substantiel.

En effet, l’arthrose du genou peut apporter d’importantes douleurs qui, à la lumière de la nature active de l’articulation, deviennent parfois incommodantes.

Dans cet article, nous mettons en évidence les signes et symptômes fréquents l’arthrose du genou, ainsi que les facteurs de cause directs.

 

Douleurs aux genoux

Le genou est une des articulations qui absorbent le plus de pression lors de nos mouvements quotidiens. Ces petits impacts, cumulés sur des décennies de vie active, apportent bien souvent différents symptômes comme la douleur au genou – et comme lu plus haut, la principale instigatrice de cette douleur demeure l’arthrose du genou.

Parmi les types de douleurs les plus fréquents chez les personnes atteintes de cette forme d’arthrose, on note :

  • Une douleur en profondeur dans le genou
  • Une sensation de pression accrue dans sur les différentes parties de l’articulation
  • Une douleur qui irradie dans tout le genou, accentuée par le mouvement (flexion, extension)
  • Une raideur du genou à la fois articulaire et musculaire

 

Causes de la douleur au genou

En effet, il apparaît que certaines actions précises exacerbent les douleurs qu’engendre l’arthrose du genou, telles que :

  • Se lever ou s’accroupir
  • Le repos suite à une activité d’intensité modérée ou élevée
  • Le lever matinal
  • Le simple fait de marcher
  • La course
  • Les sauts – occasionnels ou répétés
  • Diverses postures (croisement des jambes, torsion du corps, flexion ou extension du genou)

 

Difficulté à réaliser les mouvements réguliers    

Qui dit douleur articulaire dit aussi mouvements réguliers plus difficiles. En effet, l’arthrose du genou peut entraîner une douleur si incommodante qu’elle compromet la mouvance articulaire naturelle. Ce mouvement mécanique que l’on fait souvent sans s’en rendre compte.

 

La cause des mouvements réguliers plus difficiles à effectuer

Le principal élément à mettre en lumière ici est l’inconfort. Naturellement, le système nerveux tend à « freiner » certains mouvements articulaires pour éviter que la douleur s’intensifie (et ce, peu importe l’affection musculo-squelettique). Ces réflexes inconscients sont essentiels : ils protègent le corps de blessures et de complications éventuelles, voyant dans la douleur un réel signal d’alarme.

 

Articulation enflée      

L’enflure de l’articulation est un signe fréquent dans les cas d’arthrose du genou. Elle témoigne plus précisément de l’inflammation qui s’y loge. Cette présence de liquide dans la cavité du genou provoque d’ailleurs le phénomène clinique bien connu d’« eau dans le genou ».

 

La cause de l’enflure dans l’articulation

Il faut comprendre que l’inflammation est un mécanisme de défense naturel du corps humain. Dans le cas d’une blessure ou d’un déséquilibre (tel que l’arthrose du genou), le corps achemine certaines cellules comme les globules blancs par le biais du liquide inflammatoire, pour protéger et réparer les structures affectées.

 

Raideur dans les muscles et les articulations   

Dans la majorité des cas, l’arthrose du genou amène un type d’inconfort que ceux qui en souffrent décrivent comme une raideur. Ce symptôme s’exprime bien souvent comme une impression que les structures articulaires sont « prises » ensemble.

 

Causes de la raideur

Lorsque le genou est au repos, certaines composantes du liquide inflammatoire se déposent sur les tissus de l’articulation. C’est ici que l’impression de raideur se ressent le plus. Après quelques minutes de mouvements – plus douloureux que d’habitude, les patients notent que l’articulation se « réchauffe ». Ils mentionnent également que les douleurs diminuent de manière considérable au fur et mesure que le genou retrouve sa mobilité optimale.

 

Sensation de frottement entre les os du genou

Plus rarement, une sensation de frottement entre les os du genou peut se faire sentir. Bien qu’il ne s’accompagne pas systématiquement de douleur, ce symptôme désagréable tend à s’aggraver rapidement à partir du moment où il apparaît.

 

Cause de la sensation de frottement

L’arthrose du genou, comme nous l’avons lu plus haut, s’explique par la dégénérescence du cartilage articulaire. L’amincissement de cette couche de protection naturelle (les ménisques), ainsi que la diminution du liquide synovial (lubrifiant articulaire naturel), rend cette surface plus vulnérable à la pression et la friction, d’où la sensation de frottement.

 

Même s’il s’agit d’un déséquilibre fort répandu et sans danger, l’arthrose du genou reste néanmoins un déséquilibre qui mérite qu’un professionnel s’y attarde. Pour en savoir plus sur cette condition, n’hésitez pas à lire notre article : Tout savoir sur l’arthrose du genou.

Si vous ressentez l’un ou plusieurs de ses signes et symptômes listés dans cet article, n’hésitez-pas à faire appel à un expert comme un orthésiste-prothésiste à la succursale Médicus près de chez vous.

Vous avez des questions ?

Contactez un orthésiste diplômé