Pourquoi porter des bas de compression pendant la grossesse ?

La grossesse représente une période significative pour une femme. Alors que les changements surviennent au niveau de l’éclat de la peau, de la densité de la chevelure, les jambes ne sont pas pour autant à négliger. À cause des hormones de grossesse et au développement de l’utérus, l’état des jambes et des chevilles se voient modifiés, causant ainsi la sensation de jambes lourdes, fatiguées, douloureuses et les pieds gonflés. Cela vient du fait de changements hormonaux entraînés par la grossesse avec une augmentation du volume sanguin dans le corps. Les veines profondes et les veines superficielles sont donc sous pression.

Le port de bas de contention est une des solutions pour lutter contre ce phénomène de jambes lourdes et contre ces petits problèmes d’insuffisance veineuse chronique. Les bas de compression peuvent également réduire le risque d’inflammation veineuse, de thrombose et de varices. Il est donc judicieux de porter des bas de compression dès le début de la grossesse.

Il existe différents types de bas de compression, les bas de maintien qui eux seront utilisés au début d’une grossesse jusqu’à trois mois après l’accouchement, à titre préventif. On vous explique tout !

 

À quoi servent les bas de compression ?

Comme expliqué plus haut, les problèmes d’insuffisance veineuse chronique et de mauvaise circulation sanguine sont très commun lors d’une grossesse cela est dû à l’augmentation du volume sanguin de près de 20 % sur les premiers mois de grossesse pouvant aller jusqu’à 45 % à la toute fin. L’utilisation de bas de compression prévient contre les jambes enflées, des varices sur les cuisses, ou encore une stase veineuse au pied.

 

Quand porter un bas ou un collant de compression pour femmes enceintes ?

Il est recommandé de porter un bas de contention de grossesse de grade 20-30 mmHg à partir du 3e mois de la grossesse, et ce jusqu’à 6 semaines après l’accouchement plus dans une optique de prévention.

 

Comment fonctionne la thérapie par compression ?

La compression graduée applique une quantité mesurée de compression aux jambes. La pression est au maximum à la cheville et diminue graduellement en montant vers la cuisse. Ainsi, le sang circule mieux vers le cœur et, par son action de pompage, ce dernier expulse le sang dans les artères et les veines plus efficacement.

Ainsi, le bas ou collant de compression peut réduire l’accumulation de liquide dans les membres inférieurs et les inconforts qui en découlent. C’est pourquoi ils peuvent être très utiles pour la femme enceinte mais ils ne sont pas indispensables.

Quelles sont les différences dans les types de bas de contention ?

Avoir les jambes douloureuses le matin ou des varices sur les cuisses lorsque l’on est enceinte est synonyme d’insuffisance veineuse de grossesse. Pour contrer ce type de problème le port de bas de contention est donc recommandé.

Bas à la cheville, bas mi- genoux ou collants, il existe différents modèles de bas et collants de compression. Pour la femme enceinte, le collant de compression est adapté à la condition changeante puisqu’on y retrouve un triangle extensible élastique sur l’abdomen pour un confort optimal et évolutif de la grossesse. Les collants sont souvent préférés de par le soutien complet qu’ils procurent, mais les bas s’avèrent pratiques lorsque portés sous un pantalon !

 

Autre élément très important, c’est la classe du bas de contention.

Une première classe représente les bas préventifs qui sont destinés aux personnes qui sont sensibles aux problèmes veineux ou les femmes enceintes lorsqu’il n’y a pas de gros risques d’insuffisance veineuse (15-20 MMHG). La seconde classe est quant à elle recommandée pour les femmes enceintes lorsque le risque est plus important est confirmé par votre médecin traitant (20-30 MMHG).

 

Comment enfiler des bas de contention ?

Voici quelques astuces pour faciliter l’enfilage des vêtements de compression :

  • Assurez-vous d’avoir les jambes sèches
  • Utilisez toujours des gants de caoutchouc adaptés pour enfiler et retirer votre bas ou vêtements de compression grâce à une meilleure adhérence. Servez-vous des aides techniques.
  • Faites attention aux ongles longs, aux bijoux, aux talons rugueux, aux chaussures abimées ou à tout autre objet qui pourrait endommager vos vêtements compressifs.
  • Maintenez un mode de vie sain et un poids santé.

 

Comment entretenir des bas et vêtements de compression ?

  • Lavez vos bas tous les jours à l’eau tiède à l’aide d’un savon doux. N’ajoutez pas d’assouplissant.
  • Lavez à la main ou à la machine au cycle délicat (à moins d’avis contraire du fabricant).
  • Rincez vos bas à l’eau claire et tiède.
  • N’essorez pas vos bas et évitez la chaleur directe (sécheuse, radiateur, soleil).
  • Épongez‑les dans une serviette sèche et préférez le séchage à l’air libre.
  • Ne repassez pas vos bas.

 

Sources:

  • https://drolesdemums.com/ma_grossesse/grossesse-semaine-apres-semaine/bas-de-contention-grossesse-6-choses-a-savoir/
  • https://new.sigvaris.com/fr-fr

Vous avez des questions ?

Contactez un ajusteur certifié en bas et vêtements de compression.