Amputation

AMPUTATION

Lorsqu’on parle d’amputation, on réfère au retrait d’une section de l’os et des parties molles qui l’entourent. Une amputation du pied peut être totale ou partielle, unilatérale ou bilatérale.

Les répercussions sur la marche et autres capacités fonctionnelles varient selon le niveau d’amputation. Lors de l’amputation d’un ou de plusieurs orteils, par exemple, un déséquilibre de l’avant-pied est souvent produit.

 

Les principales causes

Dans 80% des cas, l’amputation est due à une atteinte vasculaire. Dans les autres cas, elle peut résulter d’un traumatisme, d’une infection, d’une tumeur congénitale ou encore d’engelures ou de brûlures.

 

Les solutions de traitement de l’amputation :

En cas d’amputation totale du pied :

Le port d’une prothèse

Une prothèse vient suppléer le membre manquant et permet de pallier les pertes fonctionnelles.

 

En cas d’amputation partielle du pied :

Le port d’une orthèse plantaire permet d’éviter la surcharge de la tête métatarsienne de l’orteil amputé. Elle répartit les pressions sous le pied et le stabilise durant la marche. On peut également y ajouter un bout d’amputation.

Il est conseillé de porter une chaussure adaptée qui, en respectant l’anatomie et les caractéristiques spécifiques du pied, optimise la stabilité, la marche et le soutien du pied.

La chaussure sur mesure est fabriquée en fonction de caractéristiques spécifiques de façon à répondre aux besoins de votre condition. Elle comporte l’espace nécessaire pour contenir le moignon, l’orthèse plantaire et/ou la prothèse et permet une efficacité accrue.