Arthrose du genou: tout ce que vous devez savoir

Plus on avance en âge, plus il est difficile pour notre corps de se régénérer de manière adéquate. C’est ce qu’on appelle la dégénérescence. Les tissus qui composent les articulations les plus sollicitées au cours d’une vie, comme les hanches et les genoux, font partie des premières structures visées par ce phénomène. L’arthrose est une pathologie fréquente, qui reflète bien son niveau d’impact.

Les surfaces cartilagineuses (ménisques) qui recouvrent et protègent les points de pressions de l’articulation se dégradent, découvrant ainsi les surfaces osseuses du genou – qui s’avèrent plus vulnérables à la douleur que le cartilage.

Évidemment, tout cela ne vient pas sans douleur. L’arthrose – forme la plus répandue d’arthrite – est un déséquilibre qui apporte en effet son lot de désagréments. Elle se veut d’ailleurs la cause principale des douleurs aux genoux observés chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Toutefois, la science et la technologie se sont alliées pour soutenir les patients atteints d’arthrose, dans le but de réduire les symptômes associés et surtout ; leur offrir une meilleure qualité de vie.

Dans cet article, Médicus vous invite à trouver plus d’informations sur cette condition, et aussi à mettre en lumière les différentes solutions de traitement possibles.

 

Qu’est-ce qui cause l’arthrose du genou?

Si différents éléments interviennent en faveur du développement de l’arthrose du genou (aussi connue sous le nom de gonarthrose), le critère le plus déterminant de son apparition est sans aucun doute l’âge. La cause même du problème, toutefois, reste l’usure du cartilage. Plusieurs facteurs engendrent cette usure, notamment: la pression provoquée par les charges à long terme, le surpoids, les défauts posturaux, l’hérédité et plus encore.

Actuellement, il n’existe aucun moyen de « guérir » l’arthrose à proprement parler. Cependant, des options de traitement de la douleur permettent de soulager la douleur et d’améliorer les fonctions naturelles de l’articulation du genou.

Regardons tout d’abord si vos symptômes concordent avec les symptômes les plus fréquents de l’arthrose.

 

Reconnaître la gonarthrose: les symptômes

Identifier les symptômes de l’arthrose du genou est un premier pas vers un plan de traitement adapté. Généralement, le tout premier symptôme que les patients atteints notent est une douleur qui s’intensifie soit suite à une activité (marche, montée ou descente d’escaliers, etc), ou à une période d’immobilité (la nuit, par exemple).

Si l’arthrose du genou se manifeste différemment d’une personne à l’autre, les symptômes les plus courants restent plutôt similaires. La raideur articulaire, la douleur, l’inflammation et l’amplitude réduite des mouvements articulaires de l’articulation touchée sont très souvent répertoriées chez les patients diagnostiqués.

Quelques symptômes:

  • Raideur articulaire: Vous avez peut-être remarqué que, suite à une longue période assise, ou encore au lever matinal, votre genou est raide. Autrement dit, vous n’arrivez pas à le bouger avec autant de liberté que vous le souhaiteriez. Bien souvent, cette raideur se dissipe au bout de 20 à 30 minutes.
  • Enflure: Au toucher, les tissus de l’articulation sont plus spongieux, chauds et parfois visiblement enflés. L’enflure est souvent reliée à l’inflammation, qui provoque l’accumulation de liquide dans l’articulation.
  • Douleur articulaire: Contrairement à la raideur, la douleur articulaire se présente de manière plus vive, suite à une sollicitation plus ou moins intense de votre genou. Un soulagement survient ensuite au repos. Plusieurs facteurs peuvent influencer la douleur que vous ressentez, comme la génétique, la qualité des tissus périphériques (muscles, ligaments, etc.), l’alimentation et même l’humeur.
  • Douleur articulaire: Contrairement à la raideur, la douleur articulaire se présente de manière plus vive, suite à une sollicitation plus ou moins intense de votre genou. Un soulagement survient ensuite au repos. Plusieurs facteurs peuvent influencer la douleur que vous ressentez, comme la génétique, la qualité des tissus périphériques (muscles, ligaments, etc.), l’alimentation et même l’humeur.
  • Sensations caractéristiques et craquements: Les patients évoquent souvent une sensation de « grincement » dans les os du genou. Aussi, des craquements sonores plus importants que d’habitude sont soulevés chez les personnes atteintes d’arthrose.
  • Instabilité et dysfonctionnement articulaire: Vous remarquez que votre genou ne plie pas comme vous le souhaitez et qu’il ne répond pas aussi bien à vos commandes qu’auparavant. Aussi, les articulations périphériques comme les hanches et les chevilles, puisqu’elles compensent pour votre douleur, peuvent aussi présenter des signes d’instabilité ou de dysfonctionnement. Il n’est pas rare que les patients souffrant d’arthrose au genou soulèvent une sensation de faiblesse dans la cheville, de la douleur au niveau des hanches, et autres déséquilibres articulaires.

 

Comment traiter la douleur de l’arthrose du genou

Selon le patient, son style de vie, son âge, mais surtout ; l’évolution de son arthrose du genou, différents moyens permettent de traiter la douleur de cette pathologie inflammatoire. Médicus vous présente 3 moyens efficaces, reconnu pour soulager et prévenir l’aggravation des douleurs engendrées par l’arthrose du genou:

 

De petits changements dans les habitudes de vie

C’est bien connu que les habitudes de vie d’un patient qui souffre d’arthrose du genou ont un impact sur la gestion de ses symptômes.

Pratiquer une activité à faible impact sur les articulations est une excellente manière de réduire la douleur et d’optimiser la mobilité d’un genou atteint de gonarthrose. La nage et les exercices sur ballon sont d’excellents exemples d’exercices à faibles impacts. Ceux-ci qui permettent d’optimiser la qualité des tissus qui composent l’articulation.

Aussi, puisque vos genoux absorbent une bonne partie de la masse pondérale dans nos déplacements, il va sans dire qu’un surpoids n’aide pas à la réduction de la douleur causée par l’arthrose. Un programme supervisé de perte de poids est une solution à envisager pour les personnes en surcharge pondérale. Notons aussi que cela a non seulement un impact positif sur la bonne gestion des symptômes relatifs à l’arthrose du genou, mais aussi sur la santé en général!

 

L’utilisation d’une orthèse plantaire

L’orthèse plantaire est un appareillage conçu sur mesure, que l’on place dans la chaussure – sous le pied. Son objectif principal est de diminuer la douleur, par le biais d’une réduction de la pression. Ainsi, les charges sont redistribuées de manière favorable sur les articulations des membres inférieurs (dont le genou fait partie). Par conséquent, l’orthèse plantaire s’avère une option de traitement de la douleur idéale pour plusieurs patients souffrant de gonarthrose.

 

L’utilisation d’une orthèse de genou

Le rôle de l’orthèse du genou consiste à optimiser l’espace entre les surfaces osseuses du genou (plus précisément entre le fémur et le tibia). Ultimement, cela réduit le niveau de friction entre ces extrémités, qui se trouve à la source même de la douleur reliée à l’arthrose du genou. L’orthèse du genou Evoke, en exclusivité chez Médicus, vise à décharger le compartiment du genou atteint d’arthrose.

 

Ne restez pas dans l’incertitude

Les douleurs reliées à l’arthrose du genou peuvent rapidement devenir incapacitantes pour la personne qui en souffre. La bonne nouvelle est que des solutions développées par des experts existent sur le marché: des solutions aussi efficaces qu’accessibles!

Si vous croyez souffrir d’arthrose du genou, consultez un professionnel de la santé. Il vous aidera à trouver des solutions adaptées pour apaiser votre douleur, mais aussi pour éviter que votre qualité de vie souffre de ce déséquilibre.

Vous avez des questions ?

Contactez un orthésiste diplômé