Pieds plats

Pieds plats

 

Le pied plat, c’est quoi?

Le pied plat est caractérisé par une voûte plantaire affaissée, entraînant la disparition de l’arche interne du pied. On lui attribue également un degré de pronation ou de torsion du pied vers l’extérieur souvent plus élevé.

 

D’où vient-il?

Il existe deux origines au pied plat : congénitale et acquise.

  • Dans sa forme congénitale, une insuffisance musculaire et ligamentaire du pied empêche la voûte plantaire de se développer normalement.
  • Dans sa forme acquise, c’est une déformation du pied qui entraîne la modification de la position des os les uns par rapport aux autres.

 

D’autres facteurs peuvent également entraîner l’affaissement du pied, dont :

  • Une maladie dégénérative ou inflammatoire touchant les articulations tarsiennes (arthrose ou polyarthrite rhumatoïde);
  • Des perturbations fonctionnelles (instabilité de la cheville, dysfonction du jambier postérieur, inégalité des jambes);
  • Un traumatisme (déchirure des ligaments ou fracture);
  • L’activité physique;
  • Le vieillissement.

Il est à savoir que le pied plat chez le jeune enfant est tout à fait normal, la formation de la voûte plantaire débutant uniquement lors des premiers pas.

 

Comment le reconnaître?

Les symptômes fréquents, qui se manifestent pendant la marche ou en position debout, sont :

  • Des douleurs longeant la voûte plantaire ou derrière l’os intérieur de l’articulation de la cheville;
  • Démarche en abduction (pieds vers l’extérieur);
  • Déviation des talons vers l’extérieur;

 

De façon générale, le pied plat ne cause pas de douleur. Lorsqu’elle est présente, elle est souvent reliée à un surplus de poids ou à un trouble biomécanique. En revanche, plusieurs pathologies y sont souvent associables, telles :

  • Les oignons;
  • Les callosités;
  • La fasciite plantaire;
  • Les périostites;
  • Les problèmes de cheville, de genoux de hanches et même de dos.

 

Les solutions de traitement du pied plat :

L’orthèse plantaire indiquée pour le pied plat est conçue à partir de matériaux très confortables. Elle optimise l’amortissement, décharge les zones où l’appui est excessif et supporte les arches du pied. Elle évite les chutes et les entorses et prévient la progression des déformations.

Il est conseillé de porter une chaussure adaptée qui, en respectant l’anatomie du pied, évite sa compression et celle des orteils et facilite la marche. La hauteur idéale est inférieure à un pouce.